Recrutement

Les 3 grandes tendances RH 2023

3 minutes
Bien-être des collaborateurs, entreprises engagées, modes de recrutement… Voici le top 3 des tendances qui s'imposeront en 2023 !
Tendances RH

1- Agir pour le bien-être des collaborateurs et leur santé mentale

Depuis plusieurs années maintenant, la question de la qualité de vie au travail (QVT) prend de l’ampleur dans le secteur des ressources humaines. Cela s’est amplifié avec la crise de la covid-19. Cette dernière a en effet bouleversé les modes de travail et les attentes des collaborateurs. Les crises politiques, énergétiques et environnementales actuelles, continuent de bouleverser les français dans leur quotidien.

Le dernier Baromètre Santé et qualité de vie au travail de Malakoff Médéric révèle une dégradation de la santé mentale des salariés français, surtout des jeunes et des managers. Les salariés de moins de 30 ans sont de plus en plus nombreux à se dire stressés au travail (52% vs 47% en 2018) ou épuisés (52% vs 43% en 2018). Ils sont également de plus en plus nombreux à déclarer consommer des somnifères ou des anti-dépresseurs (22% vs 9% en 2014). Et ont toujours plus de difficultés à concilier vie professionnelle et vie personnelle (44% vs 36% en 2014).”

Comment offrir une bonne qualité de vie au travail à ses salariés ?

Les entreprises doivent redoubler d’effort pour maintenir le bonheur de leurs équipes et répondre à leurs besoins : on ne compte plus le nombre d’études qui confirment que des salariés heureux sont plus performants, fidèles et motivés.

Rien de mieux pour mesurer le moral de ses collaborateurs que de s’adresser directement à eux. Chaque entreprise peut s’appuyer sur différents outils pour faire un état des lieux et définir plusieurs pistes d’actions. Lire notre article : https://elandestalents.apicil.com/qvt/outils-mesurer-moral-collaborateurs/ .

Les besoins 2022 des salariés devraient se confirmer en 2023 : l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle, la reconnaissance et la RSE. Pour en savoir plus, lire notre article : https://elandestalents.apicil.com/qvt/attentes-salaries-2022-sens-au-travail/ .

Les managers ont un rôle essentiel. Ils doivent être formés et avoir les moyens de proposer un management bienveillant, moderne et hybride (comme beaucoup d’entreprises ont développé le télétravail). Les entreprises leur en demandent parfois beaucoup, veiller à leur bien-être c’est aussi œuvrer pour le bien-être des personnes sous leur responsabilité.

2- Être une entreprise responsable

La RSE regroupe l’ensemble des actions mises en place par les entreprises pour être en accord avec les principes du développement durable (enjeux éthiques et sociaux, problématiques environnementales, investissements responsables…). Comme indiqué plus haut, la RSE est un véritable vecteur de motivation pour les salariés. Une étude de CONE communications révèle que 55% des salariés préfèrent travailler pour une entreprise socialement responsable même si le salaire proposé est plus bas et 70% déclarent être plus « fidèles » envers un employeur investi dans une démarche RSE.

En terme d’action pour l’environnement, par exemple, une entreprise peut proposer à ses collaborateurs de s’engager sur des heures de travail pour une association œuvrant pour cette cause, mettre en place de systèmes de tri efficace, offrir des kits déjeuners écologiques (avec couverts et récipients non jetables), agir pour une sobriété énergétique, etc.

Lire nos articles sur le sujets :

L’important est de mettre en place une démarche claire et surtout d’embarquer ses collaborateurs pour développer le sentiment d’appartenance à l’entreprise et la fierté d’en faire partie.

3- S’ouvrir aux nouvelles façons de recruter

La Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du Gouvernement) révèle dans une étude que 19% des contrats sont rompus pendant la période d’essai, tous secteurs confondus. Un mauvais recrutement impacte fortement une entreprise : il coûte cher, il fait perdre du temps aux équipes et réduit la performance. La façon de recruter est montrée du doigt par de nombreux professionnels des ressources humaines. Le recrutement “classique” (CV et lettre de motivation) ne permettrait pas de déceler le vrai potentiel des candidats et pire, laisserait passer des pépites parmi eux. Un.e bon.ne candidat.e n’a pas simplement des compétences techniques (hard skills), son savoir-être (softskills) est tout aussi important.

En réponse à cette remise en cause, d’autres façons de recruter émergent : intelligence artificielle, recrutement sans CV, tests de personnalités, entretiens gamifiés… Vous trouverez des idées dans différents articles de notre blog :

D’autres tendances verront le jour en cours d’année 2023, nous ne manquerons pas de vous tenir informés sur le blog Elan des Talents !