Qualité de vie au Travail

La télémédecine : quels avantages en entreprise ?

le 16/12/2019 Temps de lecture 4 minutes Mélanie Prévost

A l'ère du digital, les habitudes de vie des Français évoluent et c’est aussi le cas dans le domaine de la santé. La télémédecine est aujourd’hui perçue par de plus en plus de patients et de médecins comme une innovation pour l’amélioration de l’accès aux soins. En entreprise, elle peut être aussi un véritable allié pour les collaborateurs. Le point avec Marc Guillemot, l’un des fondateurs de MedecinDirect, une plateforme de télémédecine.

Que sont la télémédecine et la téléconsultation  ?

L’IPSOS a publié une étude en 2018 revélant des difficultés inquiétantes dans l’accès aux soins : “6 Français sur 10 ont déjà renoncé à consulter un professionnel de santé, 38% ont attendu trop longtemps avant de consulter un médecin pour un problème de santé à priori bénin qui s’est par la suite aggravé.” Les délais très importants pour obtenir un rendez-vous chez les praticiens en seraient l’une des principales causes. D’après l’IPSOS, la télémédecine pourrait être une réponse efficace à cette problématique. 82% des médecins généralistes et 72% des patients estiment d’ailleurs que la télémédecine est une tendance médicale de fond.

 

La téléconsultation, est une consultation médicale qui se déroule à distance, via une plateforme sécurisée. Depuis le 15 septembre 2018, elle est prise en charge par l’assurance maladie à condition qu’elle s’inscrive dans le parcours de soin (c’est le médecin traitant qui doit avoir orienté le patient vers cette téléconsultation). Le médecin téléconsultant doit également avoir vu physiquement le patient au cours des 12 derniers mois.

 

Certains assureurs et certaines mutuelles proposent un service complémentaire à l’assurance maladie et notamment auprès de leurs entreprises adhérentes. APICIL, par exemple, propose un service de téléconsultation sur medecindirect.fr pour les collaborateurs qui ne s’inscrit pas forcément dans le parcours de soin. Il est en effet assez fréquent que les collaborateurs aient besoin de consulter, pour eux ou leurs enfants, un médecin pour des maladies bénignes (rhume, allergie, petit bobo, etc.) et n’arrivent pas à prendre rapidement rendez-vous chez leur médecin traitant. Un parcours du combattant commence alors pour trouver une solution, entraînant du stress et obligeant très souvent le collaborateur à poser une demi-journée de congé pour la consultation. Le service proposé permet à chaque collaborateur de poser gratuitement et de façon illimitée, une question à un médecin, d’échanger par téléphone, ou par vidéo. Si la consultation ne peut pas se conclure par un arrêt maladie, le médecin téléconsultant peut toutefois apporter une ordonnance.

 

Quels sont les bénéfices de la télémédecine en entreprise ? Quels sont les coûts et les freins de cet outil ? Le point avec Marc Guillemot, l’un des fondateurs de MedecinDirect, la plateforme de télémédecine partenaire d’APICIL.

Comment est né et comment fonctionne MédecinDirect ?

Il y a 10 ans, quand nous avons commencé MédecinDirect, il n’y avait quasiment rien dans le secteur de la télémédecine. Il y avait seulement des expérimentations faites dans le milieu hospitalier. Depuis trois ans, à force de parler de nous et d’expliquer notre action et son réel intérêt, nous avons obtenu les autorisations pour faire de la télémédecine de l’ARS, en accord avec la CNIL. Nous sommes parmi les tous premiers à avoir proposé une consultation à distance avec possibilité d’avoir un diagnostic et une prescription. Nous avons choisi de proposer ce service à des mutuelles, des assureurs ou des entreprises qui proposent le service à des bénéficiaires. Nous sommes un établissement de santé, une clinique virtuelle. C’est nous qui choisissons les médecins diplômés, qui les recrutons et les formons. Nous avons des médecins généralistes mais aussi des spécialistes (ophtalmologue, psychologue, médecin du travail, pédiatre, dermatologue, etc.).

 

La personne souhaitant utiliser ce service peut créer très facilement un compte puis choisir son type de consultation (par écrit, téléphone ou vidéo). Elle sera ensuite très rapidement contactée par un médecin.

Votre outil est donc proposée en entreprise. Quels sont les avantages pour les salariés et l’entreprise elle-même ?

 

Ce n’est pas normal aujourd’hui d’aller faire la queue chez un médecin si on a un petit problème, alors que l’on peut efficacement obtenir une ordonnance à distance, sans se déplacer, et sans risquer de tomber encore plus malade au contact de l’extérieur et des microbes.

 

En passant par ce type de service, le collaborateur n’est pas obligé de vivre chaque problème de santé comme un véritable stress : peur de ne pas trouver de rendez-vous, de l’obligation de poser une demi-journée de congés payés, de devoir réorganiser son emploi du temps au travail, sans parler des parents qui doivent aussi s’absenter pour emmener les enfants chez le médecin. On réduit aussi le côté anxiogène que représente la maladie : quand on peut échanger à tout moment avec un médecin, tranquillement installé à son bureau, on est plus à même de s’exprimer sur ses problèmes de santé et on peut être plus facilement rassuré et orienté.

 

Pour l’entreprise, les avantages sont aussi multiples. La santé est un des piliers de la qualité de vie au travail. Proposer ce type de service prouve que l’entreprise attache une importance au bien-être de ses collaborateurs. De plus, on observe une réduction des arrêts de travail : si on prend à temps un problème médical, il y a plus de chances pour que celui-ci se règle rapidement.

 

Nous avons aujourd’hui plus de 13 millions de bénéficiaires et aucun contrat ne s’est arrêté avec nos partenaires historiques. C’est une offre très appréciée en entreprise.

La télémédecine, côté patient

“J’ai connu le service Médecin Direct alors que j’avais un problème en dermatologie, mais sans que je n’aie temps de voir mon généraliste. Le principe était simple : aller sur une plateforme internet et demander une consultation en ligne. J’y ai décrit mes symptômes, envoyé des photos, puis j’ai été orientée rapidement vers un spécialiste. Après plusieurs échanges, il a établi un diagnostic et m’a fourni une ordonnance par l’intermédiaire de la plateforme. Les échanges ont été rapides, efficaces, mais surtout personnalisés : j’ai dialogué avec un dermatologue, celui-ci m’a posé des questions sur mes symptômes et leur évolution. Je pourrai à nouveau utiliser ce service car il permet de gagner du temps et est très simple d’utilisation”

 

Virginie, patient en téléconsultation.

Le coût d’une téléconsultation pour la collectivité vs. une visite physique ?

La différence de prix ne se voit pas directement. C’est sur les impacts que l’on voit que la télémédecine a un avantage en terme de coût. Le but n’est pas de proposer un service moins cher qu’une consultation classique mais de proposer à l’entreprise d’offrir à ses collaborateurs un outil d’amélioration de la QVT. Ensuite, les bénéfices financiers se font à moyen terme : mois de maladies qui durent dans le temps, moins d’ordonnances et de frais médicaux à rembourser, etc.

Quels sont les freins détectés aujourd’hui et qu’il faudrait lever ?

Certaines personnes ont peur que le médecin passe à côté de quelque chose si il n’y a pas d’auscultation classique. Je tiens à les rassurer : beaucoup de consultations médicales ne nécessitent pas une rencontre physique avec un médecin. La majeure partie des consultations chez MédecinDirect se termine sans que le patient ait besoin d’aller consulter un médecin dans un cabinet.

 

Le digital fait aujourd’hui de moins en moins peur. Au début, par exemple, les e-commerce n’attiraient pas du tout autant de gens qu’aujourd’hui. La télémédecine c’est pareil, les personnes commencent à utiliser sans crainte le service.

 

La télémédecine a en fait de moins en moins de freins depuis qu’elle est légalisée et que l’on peut obtenir des remboursements. Le seul frein aujourd’hui selon moi, c’est la méconnaissance du service.

Derniers articles