Réglementaire

Votre CPF (compte personnel de formation) : les 5 choses à savoir pour éviter les arnaques

4 minutes
Ces derniers mois, les escroqueries autour du CPF se sont multipliées : faux mail, appels et même harcèlement téléphonique. L’objectif ? Vous vendre des fausses formations ou récupérer vos données personnelles pour se saisir de l’argent disponible sur votre compte. Les escrocs ne manquent pas d’imagination et il devient difficile de discerner le faux du vrai. Voici 5 points pour tout savoir sur ce dispositif et éviter les arnaques !
Compte personnel de formation

1 – CPF : qu’est-ce que c’est ?

Le Compte Personnel de Formation (ou CPF) est un dispositif de financement public mis en place par le gouvernement. Il est accessible à l’ensemble des personnes ayant exercé une activité rémunérée légale en France. Il n’est pas rattaché à un contrat de travail et est donc ouvert à tous les salariés et aux personnes en recherche d’emploi ou en contrat de sécurisation professionnelle.

Le CPF est né d’un premier dispositif appelé Droit Individuel à la Formation (DIF) instauré en 2004. Il est quant à lui entré en vigueur en 2015 : le compte est depuis rattaché à une personne et non à une entreprise. Les personnes disposant de DIF ont alors été invitées à basculer leurs droits cotisés sur ce nouveau système. La date butoir pour ce transfert a été plusieurs fois repoussée et est désormais dépassée depuis le 5 juillet 2021 à minuit (7,28 millions de personnes ont procédé à ce transfert !). C’est à cette période que le nombre fraudes a explosé, des personnes mal intentionnées profitant de l’effet d’urgence et de la méconnaissance du dispositif.

2 – Comment ça fonctionne ?

Chaque année, le Compte Personnel de Formation est crédité de nouveaux droits. A l’origine, le DIF puis le CPF fonctionnaient en heures (avec le CPF, le bénéficiaire pouvait capitaliser jusqu’à 150 heures de formation sur une période de 8 ans). Avec la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, il fonctionne désormais en euros : chaque année travaillée, le compte est alimenté de 500 euros (dans la limite de 5000 euros). Les heures déjà acquises avant la réforme ont été transformées à raison de 15 euros par heure.

Petite particularité pour les personnes travaillant dans le secteur public : les agents continuent à cumuler leurs droits en heures, à savoir 25 par année. Il existe quelques exceptions pour certaines catégories. En savoir plus : https://moncompte-personnel-formation.fr/comment-fonctionne-le-cpf-pour-le-secteur-public-et-les-fonctionnaires/

3 – Comment connaître et gérer mes droits CPF ?

Que vous entendiez pour la première fois parler de CPF ou que vous n’ayez jamais vraiment pris connaissance de vos droits, aucune inquiétude ! Vous avez bien cotisé et il est très simple de faire le suivi. Cependant, si vous n’avez pas transféré vos droits obtenus via l’ancien dispositif DIF, il est malheureusement trop tard pour ces derniers.

Pour connaître le montant de vos droits, rien de plus simple, il vous suffit de vous rendre sur le site internet créé par le gouvernement : https://www.moncompteformation.gouv.fr/ . Il faudra ensuite cliquer sur “Création de Compte” à droite dans la barre de menu. Vous devrez alors mentionner votre nom et votre numéro de sécurité sociale et créer un identifiant et un mot de passe pour avoir accès à toutes les informations nécessaires. Si vous avez déjà créé votre compte, il vous suffira de vous connecter. Il existe également une application moncompteformation.

4 – A quels types de formation ai-je le droit ?

Si vous souhaitez entreprendre une reconversion professionnelle ou faire évoluer vos compétences, il y a de fortes chances que vous trouviez une formation correspondant à vos attentes dans le catalogue proposé par le gouvernement. Il est également possible de réaliser des bilans de compétences.

Une fois connecté à votre compte sur le site https://www.moncompteformation.gouv.fr/  vous aurez accès à une liste de formations dans des secteurs très variés.

Vous trouverez pour chaque formation une présentation rapide et les personnes à contacter pour plus de détails.

La sélection des formations du catalogue sera encore plus sélective à compter de janvier 2022 avec des critères plus poussés pour le rejoindre.

C’est également sur votre compte que vous pourrez payer l’organisme grâce à vos euros obtenus (vous pourrez également si vous le souhaitez payer un surplus de votre poche si le coût de la formation dépasse le montant de vos droits).

L’utilisation de vos CPF est une initiative personnelle. Votre entreprise ne peut pas vous obliger à l’utiliser. Cependant, si vos heures de formation ont lieu sur vos heures de travail, il faudra obtenir son autorisation.

5 – Comment repérer une arnaque ?

Des arnaques sont plus identifiables que d’autres : mails avec des nombreuses fautes provenant d’un contact avec une adresse mail étrange, intitulé de mail alléchant, appels spams, harcèlement d’un même numéro, etc. Mais les choses se compliquent quand les escrocs redoublent d’imagination et de créativité… Certains allant même jusqu’à vous faire croire à un dispositif de parrainage ou à créer des fausses offres d’emploi et vous demander vos données personnelles pour avoir accès à votre compte.

Règle numéro 1 : pour éviter toute arnaque la meilleure solution est de toujours passer par le site https://www.moncompteformation.gouv.fr/ à la fois pour consulter vos droits mais aussi pour choisir et finaliser la transaction avec l’organisme de formation choisi. Le mieux est également de ne pas passer par un moteur de recherche mais bien de directement taper l’adresse du site directement dans la barre URL de votre navigateur. Ainsi vous éviterez tout risque d’arriver sur un faux site internet.

Règle numéro 2 : ne jamais fournir vos identifiants (numéro de sécurité sociale et mot de passe) ! Vous devez être la seule personne à pouvoir accéder à votre compte.

 

Pour toute informations supplémentaires, n’hésitez à pas à utiliser le formulaire de contact également disponible depuis votre compte !