Avant d’intégrer son programme de formation managériale, chaque manager exerçant dans l’une des 70 jardineries du groupe ou au siège, reçoit le livre « Le management selon Botanic ». Il y découvre « quelques considérations à propos du management par le calme » et des conseils avisés. Les explications de Valérie Cotro, DRH de Botanic.

Depuis quand vous intéressez-vous au management par le calme ?

Notre réflexion remonte à 2010, même si nous avions déjà un programme de qualité managériale depuis 2003, centré plus spécifiquement sur la prévention du stress chez les managers. À l’époque, notre turn-over était assez important et nous avons souhaité élargir notre démarche à l’ensemble des collaborateurs. J’ai personnellement suivi une formation en naturopathie, car j’avais besoin de comprendre quels sont les moteurs naturels de la santé et du bien-être. Cela m’a amené à rédiger un mémoire sur la prévention du stress via les outils de naturopathie, qui a été une base à la réflexion menée au sein de Botanic. De cette réflexion, très collégiale et participative, est né le programme Bien chez Botanic.

En quoi consiste ce programme ?

Il vise à améliorer les conditions de vie de nos salariés, à créer un environnement qui soit un terreau favorable pour travailler avec satisfaction et efficacité. L’objectif est d’aider les collaborateurs à prendre soin d’eux par des actions concrètes : des salles de ressourcement dédiées à la relaxation guidée et à la sieste pour améliorer la vigilance, prévenir les accidents et renforcer l’état de forme ; des séances de massages assis pour soulager les tensions musculaires, les lombalgies et le stress ; un programme de formation à une alimentation favorisant une bonne santé ; une mutuelle qui incite à se tourner vers les médecines douces (ostéopathie, chiropractie, psychothérapie, naturopathie) et la mise en place d’une véritable culture de la sécurité via des formations aux postures, des campagnes de sensibilisation aux bons gestes…

En toile de fond de Bien chez Botanic, il y a des relations respectueuses entre collègues, un principe de solidarité, du temps passé à s’écouter, la liberté d’exprimer son audace, sa créativité ! Nous avons aussi écrit une charte éthique des bons comportements au travail que chaque collaborateur est tenu de respecter. Depuis trois ans, nous disposons également d’un Lab, sur lequel les collaborateurs notent leur qualité de vie au travail et peuvent émettre des idées pour nous améliorer encore sur ce sujet.

Ce choix du management par le calme et de la communication « juste » est pertinent. Les différents outils développés aident nos managers à instaurer des relations constructives et positives, à améliorer l’efficacité de chacun, en excluant le stress et la pression.

Valérie Cotro, DRH de Botanic.

Quels sont les résultats tangibles que vous avez pu observer ?

Le Lab, par exemple, est très utilisé. Nous avons recensé 300 idées depuis son ouverture, dont 10 à 15 % ont été suivis d’effets en magasin. Notre turn-over s’établit à 16 %, ce qui est plutôt bas dans une activité telle que la nôtre. Quant au taux de satisfaction des collaborateurs, il augmente tous les ans, pour atteindre 62 % aujourd’hui. Autre élément : parmi les collaborateurs s’exprimant sur le Lab, 80 % se disent satisfaits de leur relation avec leurs managers. Enfin, preuve que la culture de la sécurité n’est pas qu’une idée en l’air, le taux de fréquence des accidents du travail a baissé de 32 % en 2 ans ! Mais comme la marge de progrès reste importante ; nous allons travailler plus spécifiquement sur cette culture sécurité.

Comment vos managers vivent-ils cette obligation de manager par le calme ?

Je ne dirais pas que tout fut un long fleuve tranquille, mais nos managers ressentent les effets positifs. Tous, sans exception, sont formés aux techniques du management par le calme et éprouvent, à leur niveau personnel, que cela aide à prendre de meilleures décisions. Le taux de satisfaction de cette formation, qui donne des outils pour améliorer à la fois son efficacité managériale et la qualité de vie au travail,  est le plus élevé de toutes nos formations.

Chez nous, le management par la pression est interdit. Plus on donne des outils aux managers pour gérer leur propre stress, plus il s’engage dans le développement de l’entreprise et le bien-être de leurs collaborateurs. Le rapport est très étroit. Sans compter que le stress est toxique pour la majorité des individus ; il peut rendre malade. Nous encourageons plutôt les salariés à veiller sur leur santé.

Le management par le calme est clairement la clé du succès de notre projet d’entreprise. Cela permet de développer la sensibilité à l’autre, de travailler sur soi-même, d’être plus bienveillant. Et de fidéliser les collaborateurs ! Dans notre projet Bien chez Botanic, nous avons aussi tenu à insuffler une note d’humour, d’où des slogans comme « Chez Botanic, on est pas là pour se prendre le chou ! » ou « Chez Botanic, on n’est pas là pour se stresser le bulbe ! ».