Management

Giving Tuesday : comment être généreux dans le cadre de votre travail ?

le 08/12/2020 Temps de lecture 3 minutes Carole Sanchis

Le Giving Tuesday est la réponse ! Né aux Etats-Unis en 2012 en contrepied des journées du Black Friday et Cyber Monday. ce mouvement contribue à l'élan mondial pour la générosité et l'engagement dans le monde. 100% gratuit et témoin d'un élan purement collaboratif, Giving Tuesday valorise et favorise le lien, la solidarité et la générosité de tous. Son objectif ? Communiquer sur les milliers d'actions de dons réalisées chaque jour dans l'anonymat mais aussi inciter les actes de générosité ce jour-là. Célébré en 2018 pour la 1ère fois en France, cette journée a lieu le 1 décembre 2020 pour une 3ème édition.

Pourquoi participer au Giving Tuesday ?

Toutes les formes de générosité sont les bienvenues, des plus classiques aux plus innovantes ! En effet, cette journée célèbre aussi la créativité et l’esprit collaboratif en entreprise ! Des tutoriels, des formations gratuites, des journées d’entreprise solidaires, des visites d’entreprises, des témoignages de personnes engagées, des expositions dans les écoles, des cafés solidaires, du crowdfunding pour les abeilles …  300 projets et 180 acteurs se sont mobilisés dans un même élan de générosité mondial. Une réussite !

 

Pourquoi le faire dans son entreprise ? Parce que c’est bon pour le moral en cette période d’achat massif et que cela donne du sens à votre travail. Participer à une opération de don avec ses collègues permet de créer un lien au sein de votre équipe. Les collaborateurs du groupe APICIL témoignent des bienfaits d’une telle journée : “J’ai lu dans un livre de neuroscience que le fait de donner provoquait dans le cerveau un supplément de dopamine. C’est aussi pour me faire plaisir que je donne !”.

 

Alors, plus de raisons d’hésiter, l’année prochaine, tout le monde participe !

2ème Giving Tuesday chez APICIL

Cette année, le lancement du GIVING TUESDAY prend une tout autre tournure à l’occasion de cette 2ème édition au sein d’APICIL. Mobilisés plus que jamais, les collaborateurs du Groupe sont prêts à se “mouiller le maillot” pour l’association Des pieds et Des mains (en savoir plus) à travers un challenge solidaire “Vendée Trotte” du 1er décembre 2020 au 1er février 2021, en plus du bénévolat. En partenariat avec Welness Training, le principe est simple et ludique :  marcher le plus possible pour gagner de l’argent.

5000 pas = 1€ versé par APICIL à l’association

 

Tous les moyens sont bons, même la pratique du yoga rentre dans le cadre du challenge. Quand on demande à Marie pourquoi elle a participé, elle répond : “Je voulais partager le yoga avec mes collègues, le Giving Tuesday en a été l’occasion. Pendant 2 mois, chaque participant à un cours permettra un don de 1 € à l’association des Pieds et des Mains. Le yoga est une pratique ancrée dans des valeurs fortes, la non-violence bien sûr, mais aussi sur la générosité, la frugalité, qui répondent naturellement aux valeurs de partage du Groupe et du Giving Tuesday”.

 

Lire l’article sur le site du Groupe APICIL

#TousApiciliens #Engagés #Mobilisés

Les français donnent moins qu’en 2019

Selon un sondage Odoxa publié le 11 septembre, les Français sont aussi nombreux à donner… mais ils donnent moins. Ce sont les moins de 35 ans et les foyers à bas revenus qui ont le plus donné ces 12 derniers mois, à l’inverse chez les 50-64 ans et les foyers à hauts revenus, le don est à la baisse. Les raisons de ce revirement de situation ? C’est en premier lieu le contexte de crise économique, les français ont préféré épargner auprès des banques, face à l’incertitude qui plane sur l’avenir. Triste constat… La deuxième explication est le contexte de crise sanitaire, les français ont opté pour des actions de “solidarité, domestique, logistique ou affective” à la place de don “financier, auprès de leur proche/entourage ou des personnes dans le besoin. En effet, 20% des français pendant le confinement se sont occupés d’une ou plusieurs personnes en dehors de leur foyer (courses, trajets, cuisine, achats de médicaments, etc.). S’ils donnent moins, c’est parce qu’ils préfèrent donner à l’entourage plutôt que vers les associations, une générosité directe sans intermédiaire.

Le Giving Tuesday en France

Aujourd’hui, tout le monde peut créer une communauté et lancer une collecte pour une cause qui lui tient à coeur grâce au digital : crowdfunding, réseaux sociaux, wiki… permettent de démultiplier l’engagement. A fortiori, dans un contexte de crises, où on assiste à une diminution de la dépense publique, spécifiquement en France et en Europe. Cet élan prend également naissance dans un mouvement plus vaste où les citoyens jeunes et moins jeunes souhaitent participer activement à l’évolution de la société.

En France, le Giving Tuesday 2019 a permis une augmentation de 70% de collecte de dons pour les associations par rapport au même jour en 2018 … sans le Giving Tuesday ! #GivingTuesdayFr 2019 a rassemblé plus de 1000 acteurs (associations, entreprises, fondations, institutions, médias, plateformes de crowdfunding et écoles) à travers 60 pays impliqués au mouvement dans le monde.

Giving Tuesday : un mouvement mondial !

C’est l’occasion de s’engager ensemble autour du don !

Giving Tuesday permet à tous et à travers le monde de se mobiliser autour d’un but commun : mettre en avant et encourager le don. S’il parle à toutes et à tous, les valeurs du mouvement, sa spontanéité et sa dimension digitale voire virales touchent particulièrement les jeunes générations.

Depuis sa création, le Giving Tuesday a conquis plus de 100 pays et est devenu un symbole pour le don et la philanthropie. A l’étranger, les hispanophones l’appellent “Un dia para dara”, “Mardi je donne” au Québec, “Dia de doar” au Brésil, “ЩедрыйВторник” en Russie (Mardi généreux)… C’est tout le globe qui se rassemble pour faire le bien !

Pour en savoir plus sur le Giving Tuesday :

Articles suggérés