Management

L’agilité qu’est ce que c’est ?

le 13/12/2019 Temps de lecture 4 minutes Mélanie Prévost

Les méthodes se multiplient pour accompagner les entreprises dans les défis qu’elles rencontrent au quotidien face à un monde du travail en pleine mutation. Certaines méthodes, orientées vers la gestion de projet et le management des équipes, apportent des solutions aux nouvelles attentes des collaborateurs et permettent de gagner en efficacité. Parmi ces méthodes, vous avez très certainement entendu parler de la méthode agile qui a aujourd’hui largement fait ses preuves. En quoi consiste cette méthode exactement ? Pourquoi l’adopter en entreprise ? Pourquoi est-elle utile aux managers ?

La méthode agile, qu’est ce que c’est ?

La méthode agile, ou agilité, est née à la fin des années 90 dans le domaine de l’informatique. En février 2001, 17 spécialistes de développement de logiciels se sont réunis en Californie pour échanger sur leur pratiques et mettre en place une méthode commune et efficace de gestion de projet. Ils ont alors rédigé le Manifeste pour le développement agile de logiciels. Ce dernier a pour ambition de réduire au maximum le temps de développement d’une application et de répondre plus rapidement aux demandes des clients. Le manifeste repose sur 4 grandes valeurs et 12 principes. Les 4 valeurs sont les suivantes : les individus et leurs interactions plus que le processus et les outils, des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive, la collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle et l’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan. Quant aux principes, voici à titre d’exemple les trois premiers :  la plus haute priorité est de satisfaire le client, il faut accueillir positivement les changements de besoins, livrer fréquemment un logiciel opérationnel, etc. Vous trouverez le détail du manifeste au lien suivant : https://manifesteagile.fr/ .

La méthode agile s’est aujourd’hui élargie à la gestion de projet en général et également au management. Il n’existe pas une, mais plusieurs techniques de méthodes agiles. La plus connue dans les pays francophones est la méthode SCRUM. On peut aussi citer la méthode XP, la FDD, la DSDM, etc…

Pour se former à ces techniques vous pouvez compter sur les nombreuses formations et les experts du domaine. Il existe également des MOOC et des conférences Ted sur le sujet.

L’agilité managériale

La méthode agile peut être appliquée au domaine du management. Comment procéder ? Les projets sont toujours menés dans un soucis d’efficacité mais il faut garder à l’esprit que les collaborateurs sont garants de cette réussite. Des collaborateurs épanouis sont plus efficaces et investis dans leur mission !

On ne fait que le répéter, le monde du travail est en perpétuelle évolution. Le développement du digital a par exemple entraîné une augmentation de la compétition, des besoin de nouvelles compétences, des changements au sein des postes, etc.  Les collaborateurs peuvent en être fortement touchés : les derniers chiffres de l’assurance maladie alertent d’ailleurs sur la hausse des troubles psycho-sociaux au sein des entreprises. Pour maintenir une entreprise, le manager doit mettre un point d’honneur à oeuvrer pour le bien-être ses collaborateurs et faire preuve “d’agilité”. Il doit s’éloigner du cadre stricte du management à l’ancienne et s’ouvrir à de nouvelles perspectives.

Les 5 compétences clés du manager agile

Un manager agile doit habilement accompagner ses équipes tout en répondant aux attentes de l’entreprise. C’est en fait quelqu’un qui mêle performance et humain. Il sait sortir le meilleur de son équipe en s’appuyant sur la bienveillance et l’écoute.

L’idée et de permettre à chaque collaborateur de se sentir à sa place, de pouvoir évoluer au sein de son poste et de s’y épanouir. En n’enfermant pas une personne dans un cadre rigide, on lui permet de développer son poste et d’y apporter de nouvelles compétences bénéfiques pour l’entreprise. Ainsi, chacun à un vrai rôle à jouer au sein de chaque projet. L’efficacité dans la mise en place des missions apportera également à tous un sentiment de satisfaction, véritable moteur de motivation.

 

Voici les 5 compétences clés que l’on doit attendre d’un manager agile :

L’écoute. L’écoute à la fois des collaborateurs et des besoins de l’entreprise doit être un des points forts du manager. Il doit observer et communiquer au maximum pour éviter de passer à côté d’éléments primordiaux.

 

L’empathie. Il est indispensable d’avoir de l’empathie pour aller plus loin dans son analyse des besoins des collaborateurs. Il faut savoir se mettre à leur place et dans leur état d’esprit pour comprendre au mieux quelles solutions pourraient convenir.

 

– Le courage. Pousser toujours plus loin la réflexion, se dépasser, sortir de sa zone de confort… Le manager agile doit faire face à de gros challenges et doit pouvoir braver ses peurs pour parvenir à ses fins.

 

L’anticipation. Il ne s’agit pas d’observer une situation à l’instant t, mais aussi d’être capable de se projeter dans le temps en anticipation chaque action mise en place.

 

 – Garder le cap. Avec tous ces nouveaux challenges, il est parfois compliqué de garder le cap des objectifs. Organisation et rigueur sont nécessaires pour ne pas se perdre en chemin…

 

 

Adopter le management agile séduit de plus en plus d’entreprises, pourtant la chose n’est pas simple pour les managers. C’est une vraie philosophie à comprendre et à adopter. Les services des ressources humaines sont présents pour les accompagner avec douceur, méthode et bienveillance vers ce nouveau challenge en leur proposant par exemple des formations ou des séances de coaching. A noter que le management agile s’inscrit généralement dans avec une organisation plus globale de l’entreprise (entreprise libérée etc.).

Derniers articles